Ma solution pour démarrer seul son projet d'entreprise | EEE Consulting
  • ÉCOUTER

    Mon Podcast

GO

Ma solution pour démarrer seul son projet d’entreprise

Entreprendre vous attire ? Vous avez une idée en tête mais l’idée de démarrer seul votre projet d’entreprise vous effraie ? C’est humain et normal nous sommes des êtres de relations. Nous n’avons pas été créé pour être et faire les choses seul. Il existe cependant plusieurs solutions pour commencer un projet sans associés et je vais vous présenter la mienne. Le self-made entreprenership. Qu’est-ce que c’est ? Je vous dis tous dans les lignes qui suivent ! 

Je suis seul pour démarrer mon projet d’entreprise

Pourquoi vous n’avez pas besoin d’un associé 

Je sais c’est paradoxal de dire ça mais en réalité je vous le confirme, non vous n’avez pas besoin d’un associé ! En tout cas pas forcément tout de suite. Si vous travaillez avec un ou plusieurs partenaires c’est génial ! Mais si vous avez une idée de business mais que vous êtes seul pour la porter ce n’est pas la fin du monde. Beaucoup de personnes lorsqu’elles désirent entreprendre commencent par chercher un associé. Moi je vous conseillerai de faire le contraire, commencez par travailler ! 

Oui il est plus simple de s’associer mais savez-vous ce que cela implique ? Certaines personnes ne sont pas faites pour travailler seul je vous l’accorde, peut-être est-ce votre cas. Mais concrètement aujourd’hui voyez-vous une personne qui serait prête à s’investir autant que vous pour démarrer ce projet d’entreprise qui vous tient à coeur ? Ou êtes-vous prêt à attendre qu’un beau jour votre prince ou votre princesse vienne. Démarrer seul votre projet d’entreprise vous garantit que vous n’aurez à attendre personne, mais pas que vous finirez seul. 

Et si vous deveniez un self-made entrepreneur

démarrer seul son projet d'entreprise

Un self quoi ?! Ha peut-être que vous pensez à ce fameux film sur Netflix Self Made, où l’on découvre l’histoire du succès fulgurant de Madame CJ Walker. Une femme noire qui a réussi à créer une marque de produit pour cheveux crépus. J’ai beaucoup aimé ce film pas seulement parce que j’ai le profil de la cliente – mais parce que cette femme ne s’est pas laissé démonter. Elle désirait justement s’associer mais l’autre femme n’était pas de cet avis. 

Peut-être que dans votre cas c’est pareil, vous aimeriez trouver un super associé mais personne n’est pour le moment disponible. Alors c’est simple pratiquez la méthode de l’empowerment et soyez vous-même l’acteur de votre avenir. Décidez vous-même d’être celui qui va prendre en main son aventure entrepreneuriale. Commencez seul, lancez-vous n’hésitez plus et croyez en vos rêves !

Il faut dépasser la crainte de la solitude

Un des fléaux de notre société est le célibat. Peut-être l’êtes-vous, moi encore au moment où j’écris cet article. De nombreux groupes sociaux font de l’idée d’être en couple ou marier un point central de leur accomplissement personnel. Il est donc évident dans une société où on va régulièrement vous demander si vous êtes en couple ou célibataire – que vous ayez développé une angoisse face à la solitude. 

Si vous êtes en couple c’est peut-être d’autant plus angoissant dans ce cas de lancer un projet en solo. Vous êtes encore moins habitué à faire les choses seul. Mais il est important si vous désirez entreprendre de dépasser cette angoisse de la solitude. Car même-si demain vous deviez avoir un associé, vous pourrez tout aussi bien traverser des temps de solitude. Pas besoin d’être seul dans une pièce pour se sentir seul, et je suis sûr que vous savez de quoi je parle. Si donc vous voulez être votre propre premier associé 😀 – le meilleur moyen de dépasser la crainte de la solitude, c’est de vous lancer dès aujourd’hui. 

Ce que vous devez savoir avant de démarrer seul votre entreprise

Vous ne pourrez pas tout faire

Lorsqu’on démarre seul une entreprise on peut vite être tenté de vouloir tout faire. Parfois on aime être dans le contrôle – ce qui est un défaut car cela conduit à toutes sortes d’angoisses. On se sait ne pas être expert dans de nombreux domaines. Mais le manque d’argent nous fait croire qu’au pire on se débrouillera, en s’improvisant juriste ou je ne sais quel autre métier. En vérité on peut tout faire, mais en réalité on ne sera pas capable de tout faire bien. 

L’autre piège c’est lorsqu’on fait tout ce qu’on sait faire, mais qu’on ne fait pas de choix. Moi je suis une personne douée dans de nombreux domaines. En général les profils atypiques sont capables de développer des compétences dans beaucoup de choses en très peu de temps. Mais le problème c’est que ce type de capacité peut pousser à s’éparpiller. On manque alors de focus et au lieu de choisir de se concentrer sur une chose on pense pouvoir gérer plusieurs choses à la fois. Cela peut être fatal.

Il est essentiel de faire des choix. Par exemple lancer un seul produit ou un seul service pour démarrer et éviter de tout faire à la fois. N’animer qu’un ou deux réseaux sociaux, pas tous les réseaux sociaux du monde. Se focaliser sur un ou deux aspects de son projet d’entreprise à la fois et ne pas essayer de faire plus, au risque de ne rien finaliser à terme.

Vous ne saurez pas tout faire

Je disais plus haut qu’on pouvait tout faire, mais qu’on ne pouvait pas toujours tout faire bien. Et ça c’est une des choses à savoir lorsqu’on se lance seul dans le business. Il est important d’accepter avec humilité que l’on peut se tromper. Que l’on peut faire des choses imparfaites. Pour ceux qui sont perfectionnistes vraiment il faut limite faire un peu de thérapie. Si vous n’acceptez pas ces états de fait vous risquez de faire du surplace et de ne jamais progresser. Démarrer un projet d’entreprise seul nécessite beaucoup de courage. Celui d’enlever le manteau de l’orgueil et de la peur de l’échec (qui est de l’orgueil), et de se revêtir d’humilité. Et croyez-moi l’humilité n’est pas la qualité naturelle de l’être humain…

Vous pouvez et vous devez vous entourer

démarrer seul son projet d'entreprise

Ce n’est pas parce que vous démarrez seul que vous devez rester isolé de l’écosystème entrepreneurial. Beaucoup d’autres personnes comme vous entreprennent seules. Alors n’hésitez pas à connecter avec d’autres entrepreneurs. La France foisonne de lieux où l’on peut rencontrer des porteurs de projet, des auto-entrepreneurs ou encore des startups. Coworking, événements en tout genre, meetup, salons et j’en passe. L’écosystème entrepreneurial français est riche et très ouvert. On peut faire de superbes rencontres et même se faire de vrais amis sur la durée !

Pensez aussi aux partenariats. Votre activité est certainement complémentaire à celle d’un autre. Et j’irais même plus loin n’hésitez pas à travailler avec vos concurrents (en tout cas ceux qui l’acceptent)! Oui vos concurrents, je ne plaisante pas. Nous sommes tous différents et votre manière de faire n’est pas pareil qu’un autre – donc en réalité vous aurez plus à vous apporter mutuellement. Les mentors sont aussi un très bon moyen d’avoir des conseils (gratuitement) et de ne pas aller dans le mur. Trouver un mentor peut se faire par le biais de simples rencontres au bon endroit au bon moment. Plus vous fréquenterez des lieux où se trouvent des passionnés de l’entrepreneuriat, plus vous aurez de chance de trouver un mentor. Une personne qui désirera vous aider et vous conseiller dans votre business. Sachez que je fais partie de ses personnes altruistes et que je peux m’associer à vous ;).

Vous ne pourrez pas toujours travailler seul

De la même façon qu’il n’était pas bon pour Adam d’être seul et que selon Genèse, Dieu lui a créé une aide semblable du nom d’Ève – à terme vous aussi vous aurez besoin d’aide. Vous ne pourrez pas – sauf si votre activité est uniquement de travailler en mode freelance – rester solo. Si votre projet est de monter une entreprise, et donc pas seulement d’être auto-entrepreneur. Vous allez devoir travailler avec d’autres personnes un jour : associés et peut-être même salariés. Ces choses-là se préparent. Il faut savoir faire de la place, surtout pour un potentiel associé ! Démarrer seul un projet d’entreprise, c’est commencer avec soi-même. Mais c’est aussi préparer une place pour ceux avec qui on pourra un jour développer l’entreprise. Il est donc important d’anticiper ces choses-là pour ne pas rater le moment où vos princes et princesses viendront (rire). 

Plus qu’un auto-entrepreneur vous pouvez devenir un self-made entrepreneur

Comment devenir un self-made entrepreneur ?

Je vous dirais que ça commence par suivre mon blog et télécharger mes contenus, voir même acheter mes services haha. Mais plus sérieusement je vous dirais ensuite que ça commence par en avoir envie. Si vous en êtes capable ? La question ne se pose pas bien-sûr que oui ! Le problème n’est pas votre capacité mais bien votre volonté. Car une des choses qu’il faut absolument savoir et que je ne vous ai pas encore dit. C’est que ça prendra beaucoup d’heures de formation et généralement d’auto-formation pour devenir self-made entrepreneur.

Et oui, c’est un peu par “vous-même” que vous devenez l’acteur de votre avenir. C’est par votre propre implication à faire vous-même le plus de choses possibles que vous parvenez à entreprendre seul mais efficacement. Et le but c’est que cela soit efficace. Il ne suffit pas seulement de se former faut-il encore savoir comment et pourquoi. Mais par où commencer donc… et si on continuait ? 

Par où commencer pour me former ? – 4 phases qui vous guideront !

Devenir un self-made entrepreneur c’est donc s’auto-former aux disciplines essentielles et indispensables qui feront de vous un entrepreneur. Mais plus encore qui vous permettront de faire du chiffre d’affaire. Car le nerf de la guerre reste toujours l’argent. Et démarrer seul un projet d’entreprise ne doit pas vous exempter de développer votre activité afin d’en tirer des bénéfices. Seulement il existe un foisonnement tel dans les choses à apprendre pour entreprendre, que l’on peut s’y perdre. Voilà donc 4 phases qui vous guideront pour organiser votre plan de formation développement.

  1. Pour bien démarrer commencez par écrire votre vision 

Tout projet démarre par une idée, un désir. Cela il faut l’écrire le poser sur papier. Vous vous dites mais pourquoi me former à cela. Et bien c’est simple, beaucoup de personnes ont une idée mais ne savent pas la communiquer. J’accompagne des entrepreneurs et lorsqu’ils me parlent de leur projet d’entreprise ça part vite dans tous les sens. Du coup ils ne savent pas non plus quoi vendre et n’ont pas de business model.

Pour avoir un vrai business model il faut poser sa vision. Cela aide à structurer son idée. On peut donc en parler de manière plus fluide et surtout identifier son StartBusiness. Donc une synthèse intelligente de son idée de business en un produit ou service prêt à être mis sur un marché mature et accessible. Parvenir à passer de l’idée de projet à une offre de service et un processus qui s’apprend et ça tombe bien Ewitedge vous propose des ressources pour ! 

  1. Si vous voulez vous lancer soyez un minimum visible
démarrer seul son projet d'entreprise

Une fois que notre offre est définie. Du moins une partie de notre projet d’entreprise est exprimé dans notre produit ou service. On doit pouvoir communiquer dessus. Sachez que lorsque vous désirez devenir self-made entrepreneur il est essentiel de comprendre que vous ne pourrez pas lancer TOUT, tout de suite. Votre grande idée, avec toutes ses tentacules de subtilités ne pourront pas être toutes développées par votre seule personne. Il faut faire des choix et être focus comme je le disais plus haut. Et rien que là vous savez que ce n’est pas naturel, d’où la formation… 

Il faut donc se former à la communication, au marketing et au design. Tout ça ! Oui à tout cela. Mais croyez-moi ce n’est pas si difficile et avec un peu de volonté vous pourrez faire des merveilles. En effet il se trouve qu’il existe pléthore d’outils, de sites et de formations qui ne nécessiteront pas que vous soyez un super communiquant. Je vous accompagne justement à identifier tous les outils, je vous dis comment les utiliser quand et pourquoi. Bref j’organise pour vous un maximum de contenus pour que vous puissiez vous y retrouver. Et qu’en quelques semaines ou mois (ça, ça dépend de vous) vous ayez un site, une stratégie social média et une marque ! 

Lire aussi : Formation en ligne pourquoi vous allez vous faire avoir

  1. Faites plusieurs choses à la fois, mais structurez vous ! 

Vous allez peut-être devoir à la fois apprendre à vous organiser, à créer un logo ou un site et à faire une stratégie marketing. Mon but n’est pas de vous noyer dans tout ça, mais justement de vous donner ce qu’il faut pour que vous sachiez par où commencer. Un bon self-made entrepreneur apprend étape par étape, et commence par quelque part. L’auto-formation nécessite d’avoir un plan, et ce plan je vous le donne !

En tant que self-made entrepreneur certes vous serez seul pour monter votre boite, mais pas seul pour mettre les choses en place. Mon blog est là pour vous apporter les ressources nécessaires et premièrement celles qui vous aideront à vous structurer. Vous allez donc devoir par moment passer d’une formation sur la publicité Facebook, à une sur l’optimisation SEO. Mais pas de panique moi je me charge des plans pour savoir où trouver ces sujets et dans quel ordre les traiter. 

  1. Apprenez les bases et surtout pratiquez-les !

Vous trouvez que ça fait toujours trop de choses ? Je dois dire que je suis d’accord avec vous. Moi pour savoir faire toutes ces choses ça m’a pris 10 ans. Mais 10 ans pour être experte pas pour avoir la base et faire un site web. À l’époque j’ai fait des choses terriblement moches et peu efficaces. Mais aujourd’hui vous pouvez tout à fait apprendre les bases les plus rudimentaires du marketing. Faire un simple site via un éditeur de site facile à prendre en main. Et publier des super posts sur Facebook sans jamais devenir un expert. 

Le tout c’est de commencer, et de monter en compétence progressivement. C’est tout l’objet du self-made entrepreneur. C’est un entrepreneur qui se lance seul, qui monte en compétence en se formant à l’essentiel, et qui attire ses futurs associés et clients avec intelligence et efficacité. Enfin et surtout c’est une personne qui pratique et apprend tout en faisant. Un self-made entrepreneur est avant tout un entrepreneur. Et un entrepreneur ça ne fait pas que penser, apprendre et rêver – mais ça agit ! 

Pour conclure

Pour démarrer seul son projet d’entreprise, il ne faut pas avoir peur de la solitude. Il faut se préparer à recruter ses futurs associés et pour cela il faut travailler. Donc écrire son projet, identifier sa première offre de service (StartBusiness), communiquer dessus pour la vendre ; et pour cela une simple micro-entreprise suffit. Et en parallèle de tout ça il faut se former, bien et dans l’ordre pour éviter de s’éparpiller. N’oubliez pas, faire des choix et rester focus vous permettra de développer une vraie activité qui fait du chiffre d’affaire. Vous pourrez alors dire que vous être un entrepreneur qui a une vraie entreprise, pas juste un beau rêveur qui porte des projets. 

5 1 vote
Article Rating
Carla B
Carla Biangue est la fondatrice du cabinet de consulting Ewitedge et auteure de son blog The Lion. Issue du monde de la communication et des médias et un temps reconvertie dans les ressources humaines et la santé au travail ; elle accompagne les entrepreneurs aux travers de ressources, à lancer de manière autonome leur business.
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
0
J'aimerai savoir ce que tu en pense, n'hésites pas à commenter cet articlex
()
x

Share This

Copy Link to Clipboard

Copy