Pourquoi vous gagnerez à développer votre business traditionnel en mode startup ? | EEE Consulting
  • ÉCOUTER

    Mon Podcast

GO

Pourquoi vous gagnerez à développer votre business traditionnel en mode startup ?

Et si je vous disais que vous n’avez ni besoin de lever des fonds ni besoin d’un local pour lancer votre entreprise. Si je vous disais que vous pouvez développer un business traditionnel en mode startup sans prêt bancaire. Il y a de grandes chances que votre idée d’entreprise ne soit pas super innovante et ce n’est pas grave. Car même-si les startups ont le vent en poupe, il n’est plus nécessaire aujourd’hui de savoir coder et d’avoir l’idée du siècle. Un simple business traditionnel savamment développé grâce à la méthode de développement des startups suffit. Et je vous explique dans cet article pourquoi commencer son business en mode startup plutôt que de le faire à la manière traditionnelle est une bonne idée.

Business traditionnel VS Startup

Pourquoi le business traditionnel est mieux que la startup tech ?

Depuis la fin des années 90 et le début des années 2000, un nouveau type d’entreprise a vu le jour outre atlantique. Les startups technologiques. L’essor de l’internet dans les années 90 en a inspiré plus d’un. Des marques comme Apple (1998) ont émergés, ou encore après les années 2000 comme Facebook (2004) et Uber (2009). Aujourd’hui un mouvement de fond s’est installé, celui des startups. Petites sociétés qui se caractérisent par leur orientation vers les nouvelles technologies, et leur fort potentiel de croissance. Mais qui est aussi l’état temporaire d’une entreprise en démarrage, à la recherche d’un business model réplicable et scalable (échelonnable). 

Et il y a les business traditionnels, qui font office de dinosaures dans l’espace entrepreneurial. TPE et PME classiques rien de bien sexy… Pourtant la puissance d’internet et des outils numériques donne comme un nouveau souffle à nos business traditionnels ! Les secteurs comme la restauration, la beauté, l’alimentaire ou encore le service voient une émergence de moyens novateurs leur permettant de se développer. Et le potentiel de croissance pour les business classiques – même s’ils ont moins la capacité d’être scalable que les startups tech – est énorme grâce aux technologies numériques.

Alors que certains avaient peur que les nouvelles technologies fassent disparaitre les secteurs traditionnels. Ce sont ces mêmes technologies qui les magnifient. De plus alors que lancer une startup tech nécessite des moyens et des compétences que le commun des mortels ne possède pas. Lancer un business traditionnel à l’heure actuelle n’a jamais été aussi simple. Faut-il encore avoir de la suite dans les idées, et être créatif. 

Comment l’innovation sert les secteurs traditionnels ?

Oui lancer son entreprise dans un secteur traditionnel est plus que jamais simple aujourd’hui. Mais si et seulement si on pense en mode startup ! Le principe d’une startup c’est qu’elle a la capacité d’être agile. C’est souvent l’objet d’un produit qu’on teste sur un marché. Qu’on peut changer facilement et qui souvent ne coute rien que du temps. Pour celui en tout cas qui sait coder… De la même manière il est possible d’être agile, de n’investir que très peu de moyens et de tester sur un marché un produit ou un service traditionnel.

Pour cela il faut s’armer de créativité et d’ingéniosité. Se creuser un peu les méninges quoi, rien de plus. Avoir un ordinateur est un bon début et bien sûr la connexion internet qui va avec. Aussi un peu de volonté, pour se former à quelques petites choses mais rien de plus ! Vous désirez lancer votre restaurant ? Pourquoi aller chercher un prêt à la banque et faire l’acquisition d’un local ; quand vous pouvez faire un concept de chef à domicile grâce à un simple site internet et en commençant par vos voisins ? 

Vous n’y aviez jamais pensé ? Et bien maintenant vous avez une idée alors lancez-vous ! Internet foisonne d’outils, de sites, de plateformes etc… qui permettent de vendre ses produits et services à des gens même en dehors de son pays. L’innovation est certainement la clé qui vous permettra de lancer votre business traditionnel, d’une manière pas tout à fait traditionnelle.  

Arrêtez de penser votre activité en mode business traditionnel, pensez-la en mode startup !

Développer son business traditionnel en mode startup

Le problème de beaucoup de porteurs de projet ce n’est pas qu’ils n’ont pas de compétences en nouvelles technologies. Ce n’est même pas qu’ils n’ont pas d’idée révolutionnaire. Et c’est encore moins qu’ils n’ont pas de projet startup tech. Non le problème de la plupart d’entre eux, c’est qu’ils pensent encore comme au moyen âge pour créer leur entreprise. Ils n’ont pas le mode startup dans l’esprit. 

Si quelqu’un imagine créer son entreprise, il pense en mode traditionnel. Il va vouloir faire un business plan classique. Il va penser à faire un prêt à la banque et imagine qu’il lui faut un local. Cela n’est pas mauvais mais ça peut se faire plus tard. Surtout que lorsque le porteur de projet pense à tout cela, ses poches se vident en même temps. Parce que bien évidemment il n’a pas d’argent pour monter son entreprise !

Pour développer un business traditionnel, mon conseil est donc de penser son lancement en mode startup ! Vous n’avez peut-être pas une idée d’entreprise ultra innovante. Votre business model est peut-être super évident. Mais rien de vous empêche de faire un nouveau concept. Vous pouvez faire quelque chose de novateur tout en gardant le fond traditionnel de votre activité. 

Pensez en mode startup, c’est réfléchir votre activité en fonction de vos moyens réels. Quand Steeve Jobs a créé son premier ordi, il ne s’est pas dit “comment je vais faire pour avoir un prêt bancaire ?”. Le gars a travaillé, il a fait ce qu’il savait faire. Allez chercher vos clients et fournissez-leur votre service. L’étude de marché c’est bien mais ne perdez pas votre temps à faire un mémoire de recherche. Je reviens au restaurateur. Si il part toquer à la porte de ses voisins et leur propose moyennant une somme d’argent des bons petits plats, qu’il a fait gouter avant. Si ses plats sont vraiment bons. Pensez-vous qu’il va devoir faire ça plus d’un an ? 

Penser en mode startup, c’est arrêté de se mettre des pressions inutiles sur la question des finances. C’est arrêté de se cacher derrière les barrières administratives de la création d’entreprise. C’est se détacher de la pensée bureaucratique de nos organisations classiques. Et se donner toutes les chances de réussir et faire quelque chose qui nous ressemble !

Lire aussi : Créer ma première offre de service

Innover dans le secteur traditionnel 

Les méthodes startup appliquées à la création d’un business traditionnel 

Le principe d’itération

L’itération est un intervalle de temps court lors duquel une équipe de travail, souvent des développeurs, vont concevoir, réaliser et tester une nouvelle fonctionnalité. C’est aussi en mathématique, l’action répétée d’un processus. Et étymologiquement Itérer, vient du verbe en latin “Iterare” qui signifie “cheminer”. L’itération est donc une phase lors de laquelle vous allez définir des actions. Vous allez ensuite tester ses actions et analyser leur résultat immédiat. C’est une bonne manière de rapidement savoir si votre idée de business est pertinente ou pas. 

Le MVP (minimum viable product) ou le Minimalist Project

Le MVP est un concept qui est venu avec l’apparition du mouvement des startups. Souvent associé au Lean Startup ce concept encourage à tirer de son idée de business une offre qui peut être produite à moindre coût. Et qui est viable donc peut se vendre et ainsi générer du chiffre d’affaire. Moi je parlerais plutôt de Minimalist Project :D. La version bêta de votre vision, une offre de service qui peut être mise sur le marché, et rapporte plus qu’elle ne coûte. Une bonne manière de développer son business traditionnel en mode startup, et de s’éviter le prêt bancaire au démarrage.  

Scaler et automatiser

La startup a cet avantage d’être scalable. Ce mot barbare vous est peut-être inconnu. Mais pour vous expliquer ça simplement. Si demain vous êtes chef cuisinier à domicile, vous ne pourrez pas vous dédoubler pour faire vos super plats chez tous vos voisins en même temps. Par contre la création d’un livre de cuisine associé à des vidéos permettra à vos voisins de reproduire sans vous vos recettes ! Si tout votre immeuble adore votre cuisine, un forfait mensuel avec des nouvelles recettes vous permettrait d’être très vite rentable 😉 (attention ce n’est pas si simple que ça). En gros scaler son business c’est faire en sorte que notre produit ou service puisse être produit et consommé autant par 10 personnes à la fois que par 10 000. Sans nous dédoubler. 

Autre méthode, l’automatisation grâce aux outils numériques des tâches les plus répétitives. Si vos voisins sont prêts à payer chaque mois pour recevoir vos recettes. Au lieu de venir chez vous pour vous remettre un chèque ou vous payer en espère, ils peuvent passer par un site web. Ils s’inscrivent, et payent en ligne et automatiquement chaque mois un outil permet le prélèvement d’une somme sur leur compte. Vous pouvez aussi permettre aux nouveaux venus sur votre site, de s’abonner. Pas besoin qu’ils soient vos voisins, et qu’ils viennent sonner à la maison. Ils s’inscrivent et leur demande vient jusqu’à vous ! 

Il existe plein de moyens d’automatiser des tâches comme la prise de commande, le prélèvement d’argent etc… Votre business traditionnel peut se servir des nouvelles technologies pour se développer. 

Le principe du concept et du design 

Je ne parlerai pas ici de design thinking, un concept qui consiste à résoudre une problématique d’innovation grâce à une démarche similaire à celle d’un designer. Mais plutôt de l’idée de penser son business traditionnel dans une dynamique de création de concept. Le chef à domicile est vraiment un concept en soi. C’est une forme de restauration revisité. Vous êtes doté d’une capacité de création, et vous avez la capacité d’être créatif n’en doutez pas. Développer son business traditionnel en mode startup, c’est être dans une démarche de designer. C’est être en mode créatif et imaginer un concept qui fera de votre entreprise, une boite à part. 

Lire aussi : Comment se lancer en partant de rien

Les outils que le mode startup offre à votre idée de business traditionnel 

Développer son business traditionnel en mode startup

Internet m’impressionne toujours par le foisonnement de choses qui s’y trouvent. Parmi ce qu’on peut utiliser comme outil : les plateformes et applications qui permettent de chercher des clients et vendre. On connait bien entendu les réseaux sociaux qui sont un terrain favorable à la prospection ! Fini les longues listes d’appel ! LinkedIn, Instagram, les groupes Facebook et même Twitter sont des lieux parfaits de prospection 2.0. C’est-à-dire en faisant relation en one to one. 

Les plateformes collaboratives ou d’intermédiation. On peut prendre par exemple Vinted, ou encore Airbnb. Vous n’imaginez pas le nombre de personnes qui passent par ces plateformes pour faire du business. Sans avoir besoin de faire une ligne de code ! Les plateformes de réservation en ligne. Là tous les secteurs traditionnels sont représentés : beauté, distribution, restauration etc… Vous êtes un professionnel de la beauté, vous pouvez utiliser une plateforme comme Wecasa, et avoir un outil pour gérer vos prestations et votre clientèle en faisant ça à domicile. Où avez-vous vu qu’il fallait absolument avoir un local pour commencer ?

En parlant de local, j’ai découvert récemment qu’il est possible de louer des cabines aménagées pour faire des prestations beauté ! Vous pouvez donc louer un lieu. Il en existe de toutes sortes pour faire toutes sortes de prestations de service spécifiques. Ou pour faire une journée showroom privée avec vos belles créations vestimentaires ;). Vous pouvez aussi avoir une boutique en ligne. Des tas d’outils le permettent, et facilitent la commande. Pour la livraison des services existent et au départ passer par la poste ne fait pas de mal. Vraiment de nos jours tout est possible et c’est formidable ! 

Bien sûr la question de la production se pose. Mais si vous êtes capable avec vos dix doigts de faire ce qui vous passionne, assurément le reste coulera de source. Il faut simplement démarrer petit puis progressivement croitre, avec sagesse et dextérité. N’oubliez pas out le modèle business traditionnel, on adopte le mode startup. Mais attention à ne pas aller trop vite, la vie est un cheminement… 

Pour conclure

Après tout ça j’ai maintenant envie de vous dire : Pourquoi développer son entreprise comme un business traditionnel quand on peut le faire plus vite en mode startup ? N’importe quel business aujourd’hui qu’il soit innovant ou traditionnel peut se développer grâce aux nouvelles technologies. Plus besoins d’avoir l’idée du siècle, et pas besoin de savoir coder. Non vous n’avez pas besoin de créer une startup super technologique. Vous avez juste besoin d’utiliser à bon escient les outils que vous offre le monde des startups. Et vous pouvez faire du traditionnel avec du nouveau ! 

Pour récapituler. Un business traditionnel développé en mode startup est le meilleur moyen de lancer son projet. Utiliser les méthodes propres aux startups permet d’optimiser ses dépenses financières, et de relâcher la pression concernant la création d’entreprise. Plus besoin de faire immédiatement de prêt bancaire ou de confondre étude de marché et mémoire de recherche. Il suffit de s’informer via Google, et de tester son idée sur son marché directement. Bref pas besoin de rendre des comptes à la société. Maintenant vous pouvez vous lancer !

4 2 votes
Article Rating
Carla B
Carla Biangue est la fondatrice du cabinet de consulting Ewitedge et auteure de son blog The Lion. Issue du monde de la communication et des médias et un temps reconvertie dans les ressources humaines et la santé au travail ; elle accompagne les entrepreneurs aux travers de ressources, à lancer de manière autonome leur business.
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
0
J'aimerai savoir ce que tu en pense, n'hésites pas à commenter cet articlex
()
x

Share This

Copy Link to Clipboard

Copy