Créer ma première offre de service. Ce que je dois retenir ! - EEE Consulting
  • ÉCOUTER

    Mon Podcast

GO

Créer ma première offre de service. Ce que je dois retenir !

Lorsqu’on a un projet d’entreprise une des étapes clés et la plus difficile de toutes c’est de créer sa première offre de service. Que l’on vende un produit physique ou un service, sortir de son projet global une offre clair n’est pas aisé. Je vous dis tous ce que vous devez retenir pour créer votre première offre de service. En plus de vous donner les étapes clés pour réaliser ça concrètement, avec en prime mon outil générateur de produit ou service à télécharger gratuitement !

Aller à l’essentiel vous fera gagner du temps et de l’argent

Qui a vraiment besoin de votre produit ou service ?

La première chose qu’en enseigne en général dans le business, c’est qu’aucun produit ou service ne se vend s’il ne répond pas à un besoin. Même dans les achats compulsifs vous allez consommer un produit qui répond d’abords à un besoin. Le côté compulsif vient plus du fait que nous vivons dans une société de consommation de masse qui stimule beaucoup l’achat, en donnant une impression de pouvoir à celui qui consomme. Et avoir le pouvoir ça paraît être maître de soi. Mais ici c’est un autre débat.

Donc quoi que vous achetiez, au départ c’est par nécessité puis cela peut se transformer en plaisir. Si vous pensez un business vous devez donc pour démarrer – avant de créer une première super offre de produit ou service qui fait plaisir – penser au besoin auquel celui-ci doit répondre. Votre marque tant qu’elle n’est pas reconnue, ne procurera pas la reconnaissance des autres qu’offre un IPhone. Vous devez donc démontrer que votre produit ou service est vraiment utile.

Et vous devez identifier qui a vraiment besoin de vous. Ce n’est qu’à partir de là que vous pourrez susciter le désir. Vous devez aussi comprendre à quel besoin essentiel vous répondez. La pyramide de Maslow est un bon outil pour classer les besoins auxquels répond votre projet global. Est-ce qu’au travers de votre projet, les gens peuvent s’accomplir, se nourrir ou prendre soin d’eux ? Vous devez voir où votre projet se situe en termes de réponse aux besoins essentiels d’autrui. Vous saurez alors à qui vous devez adresser les produits et services qui en découleront.

Une bonne première offre de service est sans chichi

créer première offre de service

Votre première offre de service a ça de particulier qu’elle est la première. Comme un bébé qui nait elle n’est pas sensée venir avec toutes les options du monde. Elle doit encore une fois d’abords apporter la réponse au besoin essentiel de votre client final. Les options ne sont que des options. Un produit ou un service rempli d’option qui n’ont aucune utilité en soit peut détruire votre projet et vous conduire à l’échec.

On oublie donc les chichis. Les choses qui vous séduisent vous et vous font plaisir à vous ne comptent pas. En gros vous ne comptez pas. Ce qui compte c’est votre client final. Il doit pouvoir trouver une réponse à son besoin immédiat. Je dirais même un soulagement profond. C’est alors que votre produit ou service rencontrera sa cible et cartonnera.

Pour la première offre, personne ne vous connait il est donc important qu’elle soit sans chichi. Simple à exécuter ou concevoir. Accessible pour vous en termes de production et qualitative pour votre client. Un bon produit ou service se vend mieux à terme, qu’une chose super marquetée sans âme. Le marketing c’est bien, mais aucune méthode de marketing ne remplacera l’expérience que vivra votre client en consommant votre produit ou service.

Si vous vendez de la nourriture, que le marketing est parfait mais que le goût est infecte personne ne rachètera et tout le monde déconseillera votre marque. Faites donc simple mais efficace, faites bien et promptement. Concentrez-vous sur le produit ou service, et parlez-en simplement à ceux qui ont en besoin. Ça se vendra seul.

Tout ne pourra pas être parfait c’est pour ça que c’est la première

S’il faut oublier les chichis. Il faut aussi s’affranchir de l’obsession de la perfection. Vous ne proposerez peut-être pas un super produit tout bien tout accompli dès le départ. Cela va prendre du temps pour l’améliorer. Vous devez accepter ses premiers petits défauts. Aucun enfant ne parle à la naissance. Si vous voyiez ça vous fuiriez en courant comme Usain Bolt !

Non une première offre de service n’est pas finie, elle est faite dans ses bases puis elle évolue. Il faut bien comprendre que rien de commence tout fini. Tout à un début. Donc arrêtez d’attendre ou de faire en sorte que ce soit parfait. Chacun ayant d’ailleurs sa conception du parfait, faites-en sorte que votre produit ou service est selon vous l’air de ne pas être complet. Cela vous délivrera du perfectionnisme. Assurez-vous simplement que votre offre réponde d’abord à l’essentiel des besoins que vous souhaitez couvrir.

Lire aussi : Lancer mon projet en partant de rien

Une offre de service se distingue toujours de son projet de base

Les concepts ne se vendent pas

Créer sa première offre de service c’est bien distinguer sa vision de son projet; de ce qui dedans peut être chiffré et vendu concrètement. Cela veut dire qu’aucun concept ne se vend en soit. De nos jours il y a une course à l’innovation. Avec les nouvelles technologies est la nécessité de se différentier de la “concurrence”, tout le monde veut créer la prochaine billion dollar compagny. Parfois sans avoir les compétences de base pour produire son produit ou service -_-

J’ai moi-même un temps conçu un super projet innovant. J’ai tenté de créer un fond d’investissement en capital humain. Le principe ? Réunir des personnes compétences dans leur domaine et investir tous ensemble nos skills plutôt que notre argent dans des startups en création. Une idée génialissimes mais sans aucun business modèle, et avec une vraie complexité juridique, et je n’ai jamais fait de droit…  

À vrai dire à terme je compte bien monter ce concept. Mais aujourd’hui pour moi c’est tout de même très compliqué de démarrer avec une telle idée. J’ai donc décidé de faire simple. Conseiller et coacher contre rémunération les entrepreneurs à mon niveau. Faire en sorte qu’ils transforment leur idée en vrai business et continuer plus tard à les accompagner en tant qu’actionnaire là où ça vaut le coup. Après quelques années je suis sûr que je pourrais aller plus loin.

Lire aussi : Développer votre business en mode startup

Que pouvez-vous réellement vendre ?

Quelque chose qui se vend, c’est un objet ou une action qui peut s’échanger contre de l’argent. Pour revenir à mon super concept, je voulais aider des personnes qui ont peu de moyens pour se lancer en tant que startup. C’était une belle idée, très altruiste. Mais partant du principe que mes clients n’avaient pas d’argent il était évident que je n’allais rien leur vendre. Dans mon cas je faisais du social pas du business, même-si mon concept était d’investir.

Derrière ce concept cependant il y avait des choses à vendre. De la formation, divers services en conseil etc… Mais mon positionnement était déjà trop faussé : « mes clients n’ont pas d’argent ». Vendre commence par avoir une bonne conception des choses. Et la bonne conception à avoir c’est qu’il faut croire que son client a les moyens. L’argent n’est jamais un vrai problème. Combien de personnes fauchée ont un iPhone. Vous connaissez non ? Ce téléphone qui vaut plus que le RSA du chômeur et le smic de l’ouvrier… Pourtant ce type de client iPhone en a à foison.

Si vous avez comme moi tendance à voir les choses en grands, et a avoir des idées assez originales. Vous devez apprendre à distinguer :

  • Votre vision qui est votre objectif final
  • Votre projet qui est le moyen d’arriver à cet objectif
  • Et vos produits et services qui sont ce qui vous nourrira durant le trajet

Identifiez donc très vite dans votre projet ce que vous pouvez soumettre à un prix, et qui bien sûr sera utile à votre cible.

Pour créer votre première offre de service vous devez commencer petit

Dans votre grande idée quelle offre est la plus puissante

créer première offre de service

Dans toutes choses il y a toujours un élément puissant qui combine toutes les propriétés les plus importantes. Prenez un fruit comme l’orange par exemple. Elle a une huile essentielle qui est la concentration de toutes ses propriétés. Pourtant dans l’orange il y a la forme, la peau, la pulpe, le jus etc… Mais l’huile essentielle est ce qui est le plus concentré et ce qui est le plus rare aussi dans l’orange.

Votre première offre de service doit être huile essentiel de votre projet. Ce n’est pas le produit fini, même-si l’huile essentiel de l’orange est la dernière chose qu’on peut obtenir de celle-ci. C’est paradoxal je sais mais c’est en réalité très logique. Un bébé est la concentration de tout ce qu’il faut pour qu’un jour il devienne adulte. Il y a en réalité peu de choses à l’extérieur qui donnent la capacité à un enfant de grandir. Tout est quasiment en lui. Il a déjà tous ses organes, ses membres etc… Ces choses évoluent simplement dans le temps en lien avec l’extérieur.

Votre première offre de service doit donc être ce qu’il y aura de plus puissant dans votre projet. Vous devez au travers de lui répondre au besoin le plus essentiel de votre client. De la manière la plus direct et la plus efficace. Sans que cela ne vous coûte un bras. Si votre offre concentre l’essentielle de la réponse au besoin de votre client, vous avez tout gagnez. Et vous pourrez vendre cette offre à vie !

Êtes-vous capable de produire vous-même votre offre de service ?

S’il y a une chose qui me blaze au plus haut point -_- -_- -_- . Ce sont les personnes qui veulent créer des projets mais qui sont incapable de produire seule leur première offre de service. Typiquement le gars qui veut créer une plateforme de paiement en ligne ultra innovante, mais qui ne sait même pas coder une simple page en html et css. Vraiment je suis blazifier par ce type de personne (ma minute néologisme).

Si vous souhaitez proposer un produit ou un service, s’il vous plait faites au moins l’effort d’être celui qui produit la fameuse huile essentielle de votre projet. Sinon ayez l’associé qui sait le faire. Je sais ça peut paraître dure mais certaines personnes font des masters pour un jour avoir un poste dans une entreprise. À quel moment un entrepreneur a cru qu’il pouvait juste vouloir faire une chose sans à aucun moment se former sérieusement pour ?

Vous n’êtes pas obligé d’être un expert avec 10 ans d’expérience. Mais tout de même, n’allez pas vous positionner comme un professionnel du marketing auprès de vos clients après 3 mois de formation, et même pas 1 an d’expérience. Ça, ça s’appelle un raccourci. Si vous êtes passionnez allez-y faites quelque chose : un blog par exemple mais attendez un peu avant que cela ne devienne un business.

Le plan parfait pour créer votre première offre de service

Bon trêve de blabla, je vais vous donner trois étapes pour créer votre première offre de service. Pour tirer de votre merveilleux rêve, votre huile essentielle.

  • Listez les besoins auxquels répond votre projet, puis classez-les dans la pyramide de Maslow.
    Un produit ou service dont les besoins qui sont rencontrés ne s’inscrivent pas dans les besoins essentiels de l’Homme va avoir du mal à décoller.
  • Face aux besoins identifiés, pensez des objets ou actions qui apportent un soulagement aux besoins listés.
    Vous y distinguerez des produits et services pertinents pouvant être chiffrés et donc vendus à une cible. Et vous aurez déjà une idée de qui doit être votre cible puisque vous connaitrez son besoin
  • Listez les moyens de production nécessaires à la réalisation de vos produits ou services.
    N’éludez aucuns moyens de production qu’il soit matériel, intellectuel, immatériel ou humain.  
  • Une fois cette liste faite :
    Posez-vous la question de savoir ce que vous pouvez faire vous-même et ce que vous devrez sous-traiter. Sinon sur quoi vous aurez besoin de vous former un minimum. Attention la production de base de votre produit ou service et son essentiel doit être accessible à vos 10 doigts et votre cerveau
  • Une fois votre offre constituée et réalisable par vos soins : définissez votre cible
    Imaginez qui est cette personne, un homme, une femme, un étudiant, une employée etc… Son âge, ses valeurs et ses goûts, sa situation familiale. Bref faites votre persona. Vous saurez quoi lui proposer, où le trouver et surtout comment lui parler.

Pour Conclure

Vous désirez maintenant créer votre première offre de service ? J’ai justement concocté un outil qui vous permettra de faire toutes les étapes ci-dessus. Grâce à des beaux tableaux Excel prêt à recevoir toutes vos plus belles idées. Téléchargez votre outil pour créer votre Minimalist Project, et trouvez très rapidement vos premiers clients grâce à votre offre de service la plus puissante répondant aux besoins les plus essentiels de votre cible.

5 1 vote
Article Rating
Carla B
Carla Biangue est la fondatrice du cabinet de consulting Ewitedge et auteure de son blog The Lion. Issue du monde de la communication et des médias et un temps reconvertie dans les ressources humaines et la santé au travail ; elle accompagne les entrepreneurs aux travers de ressources, à lancer de manière autonome leur business.
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
0
J'aimerai savoir ce que tu en pense, n'hésites pas à commenter cet articlex
()
x

Share This

Copy Link to Clipboard

Copy